Yield Farming et Liquidity Mining : Les Clés de la DeFi

Eric Mermod
-

Dans le contexte d’évolution de la finance décentralisée (DeFi), voici un article pédagogique court qui nous permettra de comprendre plus aisément la DeFi. Cette brique est nécessaire pour la compréhension des prochains écrits ayant pour sujet le placement de nos jetons (plus précisément l’épargne).

Le premier phénomène ayant émergé durant les six premiers mois de l’année 2020 s’appelle le “yield farming”, soit la culture du rendement. Lorsque les différentes plateformes de prêts telles que Compound ou Aave, ainsi que les pools de liquidité ont émergé, les disparités de rendements (le revenu sur les fonds déposés dans les plateformes en question) s’est faite jour.

Logiquement, ceux qui cherchaient à obtenir les meilleurs taux d’intérêt et/ou taux de frais encaissés ont commencé à les surveiller et à transférer les fonds d’une plateforme à l’autre afin de profiter des revenus les plus élevés. En somme, il s’agissait d’arbitrer les taux d’intérêt à travers les possibilités de rendement.

Cette guerre au meilleur rendement a créé un terreau fertile pour l’avènement du second phénomène : le “liquidity mining”.

Ce contenu est disponible pour les membres d'espaceproactif.com. Abonnez-vous afin de poursuivre la lecture de cet article.