Tout savoir sur les pools de liquidité en DeFi

Patrick Chalier
-

En préambule, je vous suggère de visionner la vidéo que j’avais faite sur les carnets d’ordres, afin d’avoir une base de départ pour comprendre la différence entre des plateformes d’échanges centralisées et décentralisées.

Les échanges traditionnels tels que Coinbase, Binance ou encore Kraken agissent en tant qu’intermédiaires entre des vendeurs et des acheteurs. Ces entreprises sont centralisées et donc soumises à la régulation de leur pays, par conséquent peuvent être potentiellement sensibles à la censure et pratiquer le contrôle d’identité. Vous retrouvez sur ces plateformes d’échanges des interfaces traditionnelles de trading avec un carnet d’ordres. Derrière chaque ordre d’achat ou de vente se trouve un utilisateur comme vous et moi. Plus important, vous devez déposer vos fonds sur ces plateformes avant de pouvoir faire un échange, dépôt pour lequel vous allez payer des frais de transaction, puis vous devrez payer des frais supplémentaires afin de pouvoir retirer vos fonds en direction d’un portefeuille personnel.

À l’opposé se trouvent les plateformes décentralisées. Ces plateformes proposent principalement l’échange de jetons ERC-20, mais également plusieurs stablecoins ainsi que la crypto-monnaie éther (ETH). Il n’y a aucune entreprise impliquée dans les échanges, aucun KYC, et aucune partie impliquée n’agit en tant qu’intermédiaire.

Ce n’est pas comme un échange centralisé où une entreprise détient votre argent et vous fait payer des frais. C’est un échange décentralisé où vous avez toujours le contrôle total de votre argent. Lorsque vous effectuez une transaction, tout se fait immédiatement, en une seule fois. Vous retirez un actif de votre portefeuille et vous le remettez dans l’autre format immédiatement, il n’y a plus de dépôt.

L’autre particularité de ces plateformes, c’est qu’il n’y a plus de carnets d’ordres. Afin de pouvoir proposer des transactions d’échanges instantanées, il faut que les actifs soient déposés à l’avance dans des contrats intelligents. Ces derniers agissent comme des opérateurs de marché automatiques (Automatic Market Makers en anglais, AMM). Ce sont eux qui permettent les échanges instantanés des actifs.

La faible liquidité a freiné la croissance des bourses décentralisées, et il n’est pas possible pour le trader moyen d’être un opérateur de marché. Certains échanges décentralisés s’attaquent au problème de la liquidité en incitant les utilisateurs à apporter n’importe quelle quantité de liquidité — aussi petite soit-elle, et regroupe celle-ci de manière algorithmique pour créer des marchés.

Nous allons voir dans cet article quel est le fonctionnement exact de ces pools, leurs avantages et comment y participer, mais également les risques associés et les solutions qui s’offrent à nous pour les minimiser.

Ce contenu est disponible pour les membres d'espaceproactif.com. Abonnez-vous afin de poursuivre la lecture de cet article.