Stablecoins : quelles solutions face aux actifs volatils ?

Eric Mermod
-

Durant les trois dernières années, les utilisateurs de la finance décentralisée ont utilisé des jetons dits stables (“stablecoins”) afin de se protéger de la volatilité des cryptoactifs tels que le bitcoin ou l’éther. La monnaie étant la contrepartie des actifs financiers, elle permet de faire des réserves ayant une stabilité plus grande face au pouvoir d’achat en attendant les opportunités d’investissement. Ceci est également valide si l’on considère le Bitcoin et d’autres véhicules crypto comme des actifs et non comme de la monnaie.

Balance avec d'un côté les actifs et de l'autre la monnaie.
La monnaie contrebalance les actifs dans le marché financier

Stablecoins à réserve complète

Les jetons en question (ceux que j’utilise étant TUSD, USDT et USDC) sont alignés sur la valeur du dollar (je renvoie à mon article du 2 mai 2018). Dans les trois exemples ci-dessus, la valeur du jeton est extrêmement stable face au “vrai” dollar, car la réserve sous-jacente (la garantie, qui est dans le monde fiduciaire) a une valeur à parité avec le nombre de jetons émis, soit 1 pour 1. Par conséquent, s’il fallait liquider la totalité des jetons, les détenteurs de ceux-ci récolteraient une valeur égale en dollar. Ce modèle comporte toutefois une vulnérabilité majeure.

Ce contenu est disponible pour les membres d'espaceproactif.com. Abonnez-vous afin de poursuivre la lecture de cet article.