Générer du rendement (#2) : les plateformes de prêt décentralisées

Patrick Chalier
-

Dans mon précédent article, j’ai présenté des plateformes de prêts centralisées afin de générer un rendement. L’utilisation de ces plateformes nécessite une identification et une vérification d’identité (KYC). En effet, une entreprise proposant ce type de service devient garante de vos dépôts, il y a donc des règles et des procédures à respecter dans le milieu financier traditionnel.

À l’inverse, il existe également des plateformes de prêt dites décentralisées. Ces plateformes font partie de ce que l’on nomme plus largement la finance décentralisée (la DeFi, Decentralized Finance). Ce ne sont pas des entreprises, mais des protocoles informatiques, des lignes de code donc, qui proposent aussi, via l’utilisation de contrats intelligents, des solutions de prêt.

En termes simples, la finance décentralisée est un écosystème d’applications financières basé sur la technologie blockchain qui fonctionne sans l’intervention d’un tiers ou d’une administration centrale. Elle utilise un réseau pair-à-pair pour la création d’applications décentralisées qui permettent à chacun de se connecter et de gérer ses actifs, quel que soit son statut et son emplacement. Elle vise à fournir un environnement de services financiers ouvert, transparent et sans autorisation.

Les contrats intelligents constituent la couche de base de la finance décentralisée, car ils sont auto-exécutoires et ne nécessitent pas de surveillance intermédiaire. Depuis qu’Ethereum a introduit le concept de DeFi, la plupart des applications DeFi innovantes sont construites sur la blockchain Ethereum.

Cet article s’adresse aux abonnés de niveau intermédiaire, les fondamentaux suivants devant être maitrisés :

    • La maîtrise de l’application Metamask,

    • les transactions avec différents actifs depuis/vers différentes plateformes,

Ce contenu est disponible pour les membres d'espaceproactif.com. Abonnez-vous afin de poursuivre la lecture de cet article.