Blockchain et Monde Réel : La Fusion Inédite et Révolutionnaire

Patrick Chalier
-

La création de la technologie blockchain a donné naissance à une panoplie d’actifs numériques entièrement nouveaux et avec eux de nouvelles façons d’échanger. Au cœur des blockchains réside l’un des principaux apports de cette technologie : être sûr qu’une information est vraie et qu’elle le restera. Avec la technologie blockchain est également arrivée une nouvelle forme de confiance grâce aux contrats intelligents.

Parce qu’ils s’exécutent sur une blockchain, qu’ils sont vérifiables, auditables et auto-exécutoires, ces contrats permettent une relation entre deux ou plusieurs parties de manière décentralisée, sans tiers pouvant interférer dans l’exécution de l’entente et avec une totale absence de besoin de confiance entre les parties concernées, puisque cette confiance repose sur les caractéristiques intrinsèques de ces contrats intelligents.

De ce puissant nouveau modèle de confiance va naître par ailleurs un nouveau défi technique : la connectivité.
Les applications significatives de ces contrats intelligents sont généralement soumises à l’intégration de données provenant du monde réel, extérieur aux blockchains. Malheureusement, grâce à leur conception et l’utilisation de consensus pour valider leurs transactions, les blockchains ne peuvent pas collecter ces données naturellement.

C’est en faisant ce constat qu’est né le projet dont nous allons parler aujourd’hui. Il se décrit comme une solution au problème de la connectivité des contrats intelligents via un réseau décentralisé d’oracles sécurisés. L’approche décentralisée va naturellement étendre l’inviolabilité des contrats intelligents et leur permettre une interaction avec des données extérieures aux blockchains.

Ce contenu est disponible pour les membres d'espaceproactif.com. Abonnez-vous afin de poursuivre la lecture de cet article.