Bitcoin : élément de sécurité ou dispositif de signature ?

Patrick Chalier
-

Les portefeuilles matériels sont l’un des moyens les plus sûrs de stocker et de gérer les clés privées des crypto-monnaies. Ces appareils sont conçus pour conserver les clés privées hors ligne et offrent une couche de sécurité supplémentaire par rapport aux portefeuilles logiciels qui stockent les clés privées sur un ordinateur ou un appareil mobile.

Les portefeuilles matériels Bitcoin peuvent être classés en deux grandes catégories : ceux qui utilisent un élément de sécurité (Secure Element en anglais) et ceux qui utilisent l’appareil lui-même comme dispositif de signature (Signing device en anglais). Cet article explore les différences entre ces deux types de porte-monnaie matériels ainsi que leurs risques et avantages respectifs en matière de sécurité.

Qu’est-ce qu’un élément de sécurité ?

Un élément de sécurité est un type spécifique de puce de microprocesseur qui peut stocker et traiter des informations très sensibles. Ces puces sont intégrées dans divers dispositifs qui contiennent des données importantes, comme les cartes de crédit ou les cartes SIM.

Dans le contexte de Bitcoin, un élément de sécurité stocke la phrase d’amorçage (seed en anglais) et les clés privées dans un portefeuille matériel, ce qui confère à l’appareil une protection nettement supérieure à celle d’une puce traditionnelle contre les attaques physiques locales.

Bien que la puce contenant un élément de sécurité présente certains inconvénients, elle est généralement considérée comme un bon moyen d’ajouter une couche de sécurité supplémentaire qui aide à protéger votre appareil contre une série de vecteurs d’attaque.

Ce contenu est disponible pour les membres d'espaceproactif.com. Abonnez-vous afin de poursuivre la lecture de cet article.